Site d’informations en ligne, sur Lannemezan et du plateau de Lannemezan
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Canton d’Arreau : Jean-Louis Anglade et Marcelle Vidal-Puertolas défendent leurs projets

mercredi 16 mars 2011 par marc Laffitte

Réunion publique à la Mairie de Sarrancolin ce soir à 20H30.

Jean-Louis Anglade est maire de Cadéac et président de la Communauté de Communes des 4 Véziaux. Marcelle Vidal-Puertolas est secrétaire médicale retraitée et est revenue à Gouaux, dans son village natal, depuis plusieurs années. Elle s’investit dans l’ADMR et diverses associations sportives.

Tous deux souhaitent que le canton d’Arreau bénéficie de structures qui servent aussi bien aux touristes qu’aux résidents permanents. Par exemple, remplacer la voie ferrée désaffectée par une piste cyclable de Lannemezan à Arreau puis Saint-Lary, à l’image de ce qui a été réalisé dans la vallée voisine d’Argelès. Ce sera un atout considérable pour le tourisme et le commerce dans notre vallée, mais aussi pour les résidents permanents que nous sommes : qui, jeune ou moins jeune, n’a jamais pensé à se promener, à vélo ou à pied, en sécurité, en famille ou entre amis ? Qui n’a jamais pesté contre la dangerosité de la route départementale 929 ?

Autre projet : une vraie piscine couverte inter-cantonale. Elle bénéficierait aux 3 cantons (Arreau, Vielle-Aure et Bordères-Louron). Construite idéalement à Arreau, elle serait un plus pour les résidents permanents : elle servirait aux associations sportives, aux écoliers et collégiens, aux centres de loisirs de la vallée, à la maison de retraite, aux particuliers. La création d’un club de natation diversifierait encore l’offre sportive sur la vallée, du nourrisson au 3ème âge.

Jean-Louis Anglade et Marcelle Vidal-Puertolas se sont aussi engagés contre les antennes Wimax, contre l’extension de Piau-Engaly et pour qu’un débat public préalable soit organisé sur l’opportunité du projet de Traversée Centrale des Pyrénées. Selon eux, l’industrie, les artisans, les commerçants, le pastoralisme doivent être soutenus par des projets structurants (piste cyclable, piscine…), respectueux des populations et du cadre de vie, qui attireront ainsi de nouveaux arrivants et feront vivre la vallée tout au long de l’année.