Site d’informations en ligne, sur Lannemezan et du plateau de Lannemezan
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Marche de protestation contre la TCP, de Guchan à Bourisp

mercredi 29 juin 2011 par marc Laffitte

Communiqué

À l’appel de l’association, 80 personnes, environ, se sont retrouvées à Guchan, le long de la RD 929 au point de rassemblement fixé. Les adhérents et sympatisants d’EPINE sont renforcés par ceux des associations amies comme ACTIVAL qui lutte contre la TCP en vallée des Gaves, comme l’ Association pour la Défense et la Protection des Vallées Pyrénéennes de Saux et de La Gela qui milite contre l’extention de la station de ski de Piau-Engaly ou comme Surfer sans Ondes en Baronnies qui se bat contre l’implantation des antennes-relais du Wimax.

Filmé par l’équipe de FR3, le cortège bon-enfant, portant banderoles et panneaux, s’élance derrière un fourgon aux couleurs d’EPINE. En tête du cortège on remarque la présence de Jean-Louis ANGLADE, Conseiller Général, Maire de Cadéac.

Régulièrement, des panneaux signifiant la zone d’expropriation de la TCP sont plantés sur les bas-côtés de la route .

Simultanément, des tracts sont distribués aux automobilistes qui croisent ou dépassent les marcheurs.

Vers midi, nous atteignons le rond-point de Bourisp où sont aussitôt disposées les banderoles derrière lesquelles les manifestants se regroupent. Après avoir répondu aux questions des journalistes, Philippe Vergne, Président d’EPINE, remercie en quelques mots les personnes présentes parmi lesquelles se trouve un couple espagnol qui a fait le déplacement depuis Madrid spécialement pour la marche !

Il rappelle les motifs qui justifient cette marche et signale les multiples dangers qui guettent les villages et les terres du fond de la vallée, de St Lary jusqu’à Hèches si la Traversée Centrale des Pyrénées passe en vallée d’Aure.

En savoir+